Agenda de Mars

Vendredi 16 mars, 20h, Café Le Jurassien, La Chaux-de-Fonds: Stemm de la section USKA Montages Neuchâteloises. (Radioamateur).   …en savoir plus

Vendredi 23 mars, 20h, Resaurant de la Gare, Bôle: Stemm de la section USKA Neuchâtel. (Radioamateur).    …en savoir plus

Samedi 31 mars, à Ceigy (France), réunion annuelle des radioamateurs sur les ondes VHF/UHF/SHF.    …en savoir plus 

Caisse maladies: Caisse unique balayée

Un peu plus de 70% des suisses reffusent la caisse unique. Seuls les cantons du Jura et Neuchâtel acceptent, de peu pour Neuchâtel et nettement dans le Jura.

Etonnant ce résultat. Quand je questionne les gens que je rencontre, il y en a peu qui m’ont dit être satisfait des caisses actuelles. Les critiques visaient particulièrement les companies d’assurances pour leur manque de transparence. Soit les gens ont eu peur du changement, préférant un système trop cher, mais qui, il faut avouer, au niveau des soins fonctionne, soit ne sont pas francs dans leur façon de s’exprimer. J’étais sûr que les Romands accepteraient cette innitiative.

Quois qu’il en soit, le peuple a voté. Reste que la Suisse est encore au palmarès de la vie chère dans ce domaine et rien n’est fait pour y remédier. Finalament à quoi ça sert de gagner quelques centimes sur des biens de consomation en favorisant une concurrence très vive tout en gardant un système de caisses maladie dont la mise en concurrence n’apporte aucune baisse de prix.

Ce qui m’as aussi beaucoup étonné dans cette campagne, c’est la débauche de moyens que  les assurances ont déployé pour déffendre le système actuel au point de désinformer. Un tel débat démontre que les companies d’assurances gagnent beaucoup d’argent sur ce que nous appellons des assurances sociales. La problématique des fonds de réserve et la chasse au bas risque sont que des constatations du procédé utilisé pour mieux rentabiliser une caisse maladie.

Je reste persuadé que ce n’est pas le rôle de sociétés à profit de règler des assurances sociales. Reste donc à nos chères (c’est bien le mot) companies d’assurance maladie de me démonter le contraire, particulièrement au niveau des coûts, mais aussi de la transparence et de la qualité de la gestion. Je dois avouer qu’avec plus de 70% de suisses qui ont reffusé la caisse unique, je suis très pessimiste.

Dom.

Windows Vista c’est pour demain 30 janvier 2007

Tout est dans le titre, mais vista va décevoir tout ceux qui vont l’essayer avec une machine ayant moins de 1 GB de ram. En clair, pour profiter de Vista, il faudra l’acheter, entre 400 et 800 Francs et ajouter entre 1000 et 2500 Francs pour un nouveau PC, selon la config et si c’est un portable.

Ne serait-il pas le moment de passer à Linux ? J’utilise depuis bien longtemps mon celeron 2Go 256 Mo de ram avec Ubuntu et ça fonctionne fort bien… Pour donner un exemple, installer Windows XP avec toutes les mises à jour, mettre un anti-virus, sans configurer quoi que ce soit au niveau application, j’y ai passé près de 8 heures… Installer Ubuntu, en un peu plus d’une heure, j’ai un système sûr et configuré pour l’utilisation d’internet mises à jour comprises !!! Je doute fort que Vista sera plus simple et rapide que XP à installer, selon ce qu’à constaté un de mes collègues de travail, c’est de loins pas le cas. Alors, est-ce qu’on ne se moque pas de un peu de nous chez Microsoft ?

La TNT est arrivée dans les Montagnes Neuchâteloises

La passion pour le radioamateurisme passe aussi par la réceptions de signaux numériques comme le satellite radio ou TV et la télévision numérique terrestre.

J’ai profité de l’arrivée de la TNT dans ma région pour la tester. Je disposais d’un démodulateur TNT que j’avais acheté en France il y a quelques années. Cet appareil était destiné de tester la TNT française dans le midi de la France.

Surprise, ça fonctionne pariculièrement bien. Même si bien que je débrance l’antenne pour voir ce qu’il se passe, surtout voir si l’on constate une dégradation de la qualité et j’essaye avec un simple bout de fil. Ca fonctionne aussi… si j’utilise le même bout de fil en réception analogique, l’image n’est même pas regardable. La TNT a donc une nettement meilleure réception par rapport à l’analogique et est particulièrement robuste. Seul blème est que mon démodulateur prend la piste son anglaise et ne peut être changé, sinon c’est vraiment le pieds. Dommage qu’il faudra attendre des années pour avoir la TNT française…

La TNT permet d’avoir 2 sources audio stéréo qui permet la transmission permanante bi-canal et stéréo. L’image quand à elle est quasiment aussi bonne que celle reçue par satellite. Autre avantage pour l’opérateur, c’est qu’il est possible d’utliser les émetteurs TNT sur la même fréquance, ce qui va permettre de libérer des canaux pour (peut-être) un usage évolutif de programmes dans le futur.

Pour un peu plus de 100 francs, on peut adapter la TNT à son installation actuelle et ça vaut vraiment la chandelle, malgré que seuls 4 programmes sont transmis. (TSR1, TSR2, TSI1, SF1).

Changer de caisse maladie ? Pas si facile Monsieur Couchepin !

Le mois de novembre c’est le mois de la saga des changements d’assurance maladie. Là mon rôle est d’aider une personne de ma famille à entreprendre cette démarche. Monsieur Couchepin nous le disait, il faut faire marcher la concurrence pour faire baisser les primes. Je n’ai jamais fait cela jusqu’à présent, même pour moi, mais cette année nous essayons. (voir article plus ancien de mon blog). Il faut dire que c’est alléchant car il y a plus de 1000 francs suisses d’économie à la clé pour 2007. Comme je l’ai déjà dit, nous avons remarqué cette différence entre 2 caisses qui sont de la même société (Helsana) , administrées par le même personnel et utilisant les mêmes types de contrat. Comme dans la famille on connait bien Le Progrès, ancienne caisse Locloise rachetée par Helsana, mais proposant une assurance de base nettement moins chère, cela nous a apparu intéressant surtout que ce sont les mêmes personnes qui s’occuppent de Helsana et Le Progrès. Je suis d’ailleur toujours étonné que des prestations dans la même compagnie on trouve plus de 1000 Francs d’économie…

Première prise de contact avec Helsana par téléphone mi octobre, on nous dit que c’est tout simple, il faut faire une demande de transfert. Je prend un document type sur le site de Comparis que je modifie en demande de transfert de Helsana au Progrès et j’envoie le tout en recommandé.

Sans nouvelles, un peu moins d’un mois plus tard, nous décidons de téléphoner à Helsana pour savoir ce qu’il en est. D’abord on nous dit que tout est en ordre et qu’on va recevoir un courrier. Puis quelques heures plus tard, on nous rappelle pour nous dire qu’en fait ils ont rien reçu. L’employée de Helsana nous propose de leur faxer le document et joindre le récépissé de la poste de l’envois recommandé perdu. Je fais des copies et j’envoie le FAX le lendemain en m’assurant bien que celui-ci soit bien transmis, ce qui fut fait sans erreur.

3 jours plus tard, je téléphone à Helsana pour m’assurer du traitement de la demande. La personne que j’ai au téléphone ne sait rien et n’a visiblement pas envie de m’aider. Je lui demande de se rensegner et que quelqu’un me rappelle dans l’après-midi. Elle accepte mais le téléphone est resté muet.

Le lendemain, on rappelle Helsana. La personne au téléphone nous fait des révélations surprenantes. D’abord, ils n’ont pas trouvé trace du FAX. Ensuite, on nous dit que l’employée qui nous avait répondu il y a quelques jours ne travaille plus chez eux. L’employée poursuit et nous informe en s’excusant que nous avons mal été renseignés car ce n’est pas un transfert qu’il faut faire, mais une résiliation même si c’est pour reprendre un contrat avec une autre filiale de la même compagnie. Si ensuite on veut s’assurer au Progrès, alors elle propose d’envoyer un contrat. Elle nous demande de renvoyer par la poste la résiliation et faire vite car l’échéance est le 30 novembre et on est à ce moment le 29.

Je vais à la poste et renvoie pour la deuxième fois la lettre recommandée à Helsana. Je profite de demander à la poste de traquer ma première lettre et la poste me donne une copie du tracking. On y apprend que la première lettre recommandée a bien été délivrée à l’assurance, signature à l’appuis. C’est donc bien Helsana qui a perdu la lettre.

L’affaire n’est sûrement pas terminée, nous sommes le 30, date limite légale pour les changements de caisse maladie, je suis près à parier qu’il va y avoir encore des rebondissements. Je constate simplement, hors-mis du prix exorbitant des assurances maladie suisses, des mauvaises prestations, il y a en plus des grossiers dis-fonctionnements administratifs. A près de 3 mois de la votation sur la caisse unique, cela ne manquera pas d’influencer mon vote et je deviens persuadé que des assurances sociales ne peuvent pas être gérées efficassemant par des sociétés à profits.

Affaire à suivre !

Votations populaires du 26 novembre 2006

C’est fait ! j’ai voté.

Je ne vais pas dire ce que j’ai voté et je ne vais pas non plus débattre ici ce quil faut mettre dans l’urne, mais tout simplement VOTEZ !

Si tout les absants votaient, on aurait des lois un peu mieux faites souvent acceptées par des minorités. Dans ce cas il est vrais de dire que les absants ont toujours torts…

svxlink (qtel) client Echolink pour linux

Je me suis lancé sur l’installation de svxlink sur Ubuntu Linux 6.06 LTS. Pour ce faire, j’ai utilisé les archives rpm et fabriqué des paquets debian. Ensuite, j’ai du éditer les paquets pour résoudre quelques problèmes de dépendences. J’ai mis ces paquets en ligne ici:

http://hb9hli.radioamateur.ch/public/ubuntu/svxlink

Attention, il il se peut qu’il faut installer une librairie malgré que les dépendences soient satisfaites. C’est possible que ça fonctionne avec d’autres version de Ubuntu, j’ai testé que sur la 6.06 LTS. Normalement ça fonctionne bien, mais au cas où, je ne suis pas responsable si ça casse tout.

Svixlink: http://svxlink.sourceforge.net

2006, rebelotte…

C’est fait. Les géraniums sont rentrés, la table et les chaises de jardin sont rangés, j’ai mis mes pneus neige et j’ai acheté une fraiseuse. Je suis donc prêt pour affronter l’hiver….

Mais voilà, je n’aime pas l’hiver. Surtout cette année qui s’annonse identique à l’année passée où l’Etat de Neuchâtel reconduit l’écolomie de 800’000 francs sur l’entretient des routes. Je ne comprend toujours pas pourquoi on veut économiser cette si petite partie du budjet de l’Etat au détriment de notre sécurité. Et quand on dit qu’il y a pas eu, l’année passée, plus d’accidents selon la police, combiens ont échapé aux statistiques, ceux qui n’ont pas demandé les services de la police ? Quand je pense que tant d’argent est gaspillé à l’Etat encore aujourd’hui, cet hiver va encore me laisser un goût amer.

Quelques infos en vrac

Tout d’abord, il y a quelques jours, la nouvelle version de Ubuntu 6.10 est sortie. Je ne l’ai pas encore testée, mais à lire les fourums et sur la liste de linux-léman, il vaut mieux attendre quelques correctifs au niveau de l’installation car il semble que ça pose quelques soucis pour certaines machines.

Ensuite une bonne nouvelle tant attendue, c’est la mise en route du relais radioamateur de Chasseral. Sa couverture est impressionnante vu sa situation, mais ce qui est intéressant, c’est qu’il est facilement accessible partout en Suisse Romande ce qui rend possible des liaisons en mobile avec le plateau Suisse jusqu’à Genève. Dans les Montagnes Neuchâteloises, c’est le seul relais qui permet ça.  En tout cas un vif remerciement à ceux qui ont oeuvré sur ce projet. Le relais est sur 438.725 MHz avec un shift de -7.6 MHz, sa puissance est de 12W et son QTH locator est JN37MD. Bon QSO’s…